Rencontres-formations

Rencontres-formations

 

Des rencontre-formations des réseaux sont co-organisées annuellement fin novembre avec le réseau des cafés culturels associatifs. Elles se déroulent en trois jours de formation autour d’un thème majeur de nos associations, pour penser plutôt que subir. Revisitons notre rapport au territoire, aux richesses, à l’engagement, à la radicalité…

2019 : Ordre(s) et désordre(s), troubles dans les associations – La Rochelle (17)
2018 : De l’économique et du politique dans nos associations – frictions et réalités – Villefranche-de-Rouergue (12)
2017 : Les impenses de l’éducation : séductions, convictions, transmissions – Saint Ours les Roches (63)
2016 : Penser nos richesses, panser nos pauvretés – Cluny (71)
2015 : Territoires sens dessus-dessous – Saint-Malo (35)
2014 : Dés-illusions lucides – Le Bessat (42)
2013 : Mille radicalités sur un plateau – Bugeat (19)
2012 : Transmission et résistances – Valence (26)
2010 : Les clermontoises – Clermont-Ferrand (63)
décembre 2008 : Lyon (69)
juillet 2008 : plateau de Millevaches

La gestion de l’épidémie de Covid-19 avec ses peurs, ses prudences et ses emballements, a eu raison de notre opiniâtreté : elle nous a usé. Les rencontres de novembre 2020, d’abord reportées en janvier 2021, sont depuis annulées.
Nous n’abandonnons toutefois pas le thème « Notre devenir furtif ? Préférer la liberté à la sécurité », il ne va pas se périmer de sitôt… et nous donnons rendez-vous entre le 24 et le 28 novembre 2021 dans la Loire (le lieu et les dates exactes sont au travail…).
Et nous n’abandonnons pas le Luberon, nous y ferons les rencontres-formations 2022 !

 

 


 

Nous co-organisons avec nos partenaires un cycle d’événements sur le thème des tiers-lieux. Le premier d’entre eux a lieu à Lodève (34) du 11 au 13 juillet 2018.

Il s’agit d’une rencontre d’acteurs de terrain pour questionner la notion de tiers-lieu, se poser des questions, construire collectivement les problèmes.
En quoi les tiers-lieux font-ils émerger de nouveaux communs, du sens et du politique ? Quelles explications à leur développement : phénomène de mode, réponse à un besoin social, nouvelle vision de l’aménagement du territoire ? Quelle diversité, quelles dynamiques coexistent ?

 

Le deuxième aura lieu au moulinage de Chirols.